Accueil » 13 excuses qui empêchent d’atteindre votre vrai potentiel

13 excuses qui empêchent d’atteindre votre vrai potentiel

Aujourd’hui j’ai envie de vous parler des excuses qui empêchent d’atteindre votre vrai potentiel. Des excuses que j’ai moi-même formulées  à une époque. Des excuses que j’ai également relevées chez des amis, des connaissances.
Je les ai listées. Maintenant que j’ai une liste malheureusement assez conséquente et pour avoir réalisé un travail sur moi-même pour arrêter de trouver des excuses qui me freinaient, je vais vous les livrer.

Cela peut tout simplement commencer par une simple excuse que l’on trouve car nous n’avons pas envie de faire quelque chose: chéri, je suis trop fatiguée et ensuite j’ai un rendez-vous, je pense qu’il vaut mieux reporter….

Le type d’excuse que l’on utilise parce que l’on a pas envie de faire quelque chose, alors qu’on est pas du tout crevée, c’est en réalité un mensonge. Ce n’est pas sain. On pense souvent que ce n’est pas important, un petit mensonge, mais en fait si, ça l’est. Cela nous donne un pied d’entrée dans le monde du mensonge, de la peur pour d’autres exemples.

Il suffit de dire à la personne que vous n’en avez pas l’envie. Cela peut arriver à tout le monde d’avoir un jour sans. Ce n’est pas une tare et vous avez le droit de ne pas envie de faire quelque chose à un certain moment.

 

Moi par exemple je disais toujours à mon compagnon: j’ai tellement envie d’être chef d’entreprise mais je sais que nous n’avons pas les 40.000 euros de départ pour le projet de mes rêves. Et pendant des années, j’en ai crevé d’envie mais je n’ai jamais sauté le pas.  Jusqu’à il y a un an…mais je vous en parlerai plus bas ou dans un autre article.
Il faut dire que mon compagnon ne voulais pas non plus prendre le risque, ça c’est encore une autre histoire…

Trouver une excuse cela va plus loin, cela est aussi une façon de vous mentir à vous-même, de faire en sorte que le problème ce ne soit pas vous. Que le fait que vous ne pouvez pas avancer ou réussir dépend d’office, d’une cause extérieure.

Voici la liste des excuses que l’on peut sortir et qui empêchent d’atteindre votre vrai potentiel, qui vous freinent au lieu de vous faire avancer. Voyez cette liste qui va certainement vous bousculer un peu, mais sachez que cet article est écrit dans la bienveillance, pour vous mettre en face d’un comportement qui vous bloque.  Pour que vous puissiez ensuite vous en libérer et vivre au lieu de subir.

oser essayer

 

1. Je suis désolé(e), je n’ai pas le temps pour…— J’ai commencé par cette excuse en particulier car c’est, selon moi, la mère de toutes les excuses. Chaque personne sur la planète Terre possède le même quota spécifique de 1440 minutes chaque jour.
Alors expliquez-moi pourquoi certaines personnes arrivent à faire un tas de trucs simples, alors que d’autres sortent cette excuse du ” ne pas avoir le temps de”.  C’est simple: certaines personnes osent ne pas perdre de temps et n pas donner du temps pour quelque chose qui ne leur parle pas.
Oubliez cette excuses et soyez honnêtes, parlez de la vraie raison. Apprenez, comme moi , à reformuler sincèrement:
Je n’en ai pas vraiment envie, en fait, je préfère ( écrire, lire, regarder ma série, prendre un bain, tester mon nouveau jeu….)

2. Je suis désolé(e), mais je n’ai pas les moyens financiers— Dans ce cas spécifique, vous avez raison. Vous n’avez pas d’argent. Mais ce n’est pas nécessairement hyper limitatif. Ne pas avoir d’argent peut s’avérer être une opportunité. Mais au lieu de cela, la majorité des gens voit cela comme étant un obstacle.
Oubliez l’argent: ce qui est cool c’est que vous n’avez rien à perdre, sortez, faites des balades, soyez créatifs. Faites en sorte que cela ne vous bloque pas, et faites avancer les choses.

3. Je suis désolé(e) mais je suis trop fatigué(e) — A moins que vous soyez malades ou que vous veniez de vous taper une activité physique ou morale intense, c’est une excuse vraiment bidon.  Une de mes connaissances m’a dit être trop fatigué pour aller se balader avec sa fille de 5 ans. Alors qu’elle ne bosse pas, que sa maison est très désordonnée, qu’elle ne cuisine même pas. Je crois que je l’ai vraiment engueulée, demandé pourquoi elle était fatiguée, elle n’a pas pu me répondre. Ensuite, elle m’a avoué qu’elle ne savait pas quoi faire avec sa fille, qu’elle n’en avait pas envie en fait.

Depuis, elle a lâché son habitude de mater des séries toute la journée, elle sort se balader au parc avec sa fille, elle l’a emmenée pour la première fois au ciné. Elle a commencé à ranger un peu sa maison, elle a, je pense arrêté de se trouver ses excuses. Mère au foyer, sans boulot et seule, elle m’a avoué avoir perdu son but de vie, elle pensait que rien d’autre ne serait possible. Elle m’a avoué donner cette excuse par facilité.

De mon côté, c’est une excuse que j’ai aussi sortie  à de nombreuses reprises de part le passé, parce que j’avais peur de faire certaines choses.Et j’avais peur de dire aux autres que j’avais peur de les faire. Maintenant, et cela m’arrive parce que je souffre d’endométriose et cette maladie cause une fatigue intense chronique, lorsque je dis que je suis trop fatiguée, c’est que je le suis réellement. Et on me prend plus au sérieux, car avouez que si vous dites tout le temps que vous êtes fatigué, c’est ballot.

donner l'excuse d'être fatigué

4.Je suis désolée, mais moi je vis dans le trou du cul du monde — J’ai vécu mon enfance dans un tout petit village et mon adolescence en pleine campagne. Et mon m’a ancré cette phrase depuis gamine: Si tu y arrives à New York, tu peux y arriver n’importe où ailleurs”.

Mais oubliez cette excuse du: je suis désolée, je n’ai pas le réseau d’une femme d’affaires de New York, moi je vis dans une petite ville sans importance. Ce n’est pas la ville qui défini votre potentiel, vos compétences et votre réussite. Vous pouvez y arriver de n’importe où, même de derrière votre écran dans votre salon je dirais, regardez les Youtubeuses….

5. Je suis désolée, mais je vis dans un pays de merde, les taxes tout ça…— Votre pays peut ne pas ranker comme étant le meilleure pays pour devenir entrepreneur , ou être un pays dit riche. Et alors? Vous avez déjà abandonné? Tous les pays ont des avantages et des inconvénients. Et vous trouverez toujours un autre entrepreneur ou un réseau qui vous permettra de prendre connaissance d’un tas d’astuces! L’intelligence collective, ça ne vous dit rien?
Qui a stipulé qu’il fallait aller aux States où dans la Silicon Valley pour réussir?

Oubliez cette excuse, si vous croyez en votre projet, que vous vous préparez bien, que vous avez un plan d’affaires en béton et un plan financier qui tient la route, vous n’aurez pas besoin de prendre l’avion pour trouver un investisseur!
Ensuite, vous trouverez des astuces pour contrer les inconvénients établis dans votre pays!

6. Je suis désolée, mais mon compagnon/compagne ne m’épaule pas, j’y arriverai pas— Il ou elle partage votre vie, c’est déjà partager et vous accepter tel/telle que vous êtes. Vous n’êtes pas seul(e). Et puis, avez-vous déjà pris le temps de lui parler de ce qui vos anime vraiment? Avez-vous formulé votre besoin d’être épaulé(e) pour ce projet spécifique qui vous tient tellement à coeur? Car peut-être que votre moitié n’est juste pas conscient de ce besoin, il ou elle peut penser que vous vous en sortez très bien, de par votre comportement…
Alors oubliez cette excuses  et parlez lui…

7. Je suis désolée mais je ce n’est pas possible, j’ai des enfants —Depuis quand je fait d’être parents peut devenir une excuse pour vous excuser de ne pas avoir le courage d’oser? J’ai entendu cette excuse de nombreuses fois autour de moi. Je suis vraiment désolé(e) mais je ne peux pas, tu ne te rend pas compte qu’être parent c’est avoir des responsabilités? Tu te rends compte si ça foire,  mon enfant ne sera pas bien, sera malheureux etc etc etc-

Ha ben oui je sais, je suis mère aussi.  Mais ne vous servez pas de vos enfants, ces petits êtres que vous aimez, en tant qu’excuse parce que vous avez peur. Avoir peur c’est normal. Dites le sincèrement: non j’ai peur, cette peur m’empêche d’oser.
Oubliez cette excuse, vos enfants ne peuvent pas servir d’excuse. De plus, ils entendent ces choses

et vous ne vous imaginez pas l’impact que cela peut avoir par la suite.: J’ai gâché la vie de papa ou de maman, parce que ils disent souvent qu’à cause de moi, ils ne peuvent pas faire…(telle ou telle chose). De plus, qui vous dit que votre envie de quelque chose va foirer? Si vous vous préparez bien, petit à petit… Peut-être qu’en fait vous allez cartonner et donner une meilleure qualité de vie à ces enfants dont vous vous servez d’excuse 😉

donner comme excuse que l'on est parent

8. Je suis désolée mais je dois travailler — Et quoi? Tout le monde bosse, vous n’êtes pas la seule personne sur terre qui doive bosser. Et parce que vous bossez, comme tout le monde, vous ne pouvez rien faire d’autre? Votre vie se limite à votre job? Si vous êtes salarié, le boulot s’arrête quand vous franchissez la porte. Ensuite vous avez ce qu’on nomme la vie.
Si vous êtes entrepreneur, vous pouvez tout à fait bosser un peu le soir ou le week end pour compensez, au pire.
Oubliez cette excuse, vous pouvez travailler et vivre.

De plus, pourquoi certains y arriveraient et pas vous? Ne vous servez pas de votre boulot comme d’une excuse, soyez reconnaissant, c’est lui qui paie vos factures….C’est comme ça que vous le remerciez, en le faisant passer pour le vilain monstre qui vous empêche de vivre? De plus, les no life c’est devenu has been! Soyez francs et dites simplement: je n’en ai pas envie maintenant…

9. Je suis désolée mais je n’ai pas encore d’expérience — Je ne sais pas vous, mais vous imaginez un aspirant astronaute refusé pour une mission parce qu’il n’a pas d”expérience préalable? Lors d’un premier job, si vous êtes invité sur base de votre candidature, le boss sait que vous n’avez pas d’expérience, mais il vous invite et vous écoutera.

Puis, nous ne sommes plus dans les années 90, certains postes ou sociétés ne demandent pas d’expérience étant donné qu’ils vous forment…
De mon côté c’est ce que je me suis dite: je suis désolée mais je n’ai pas d’expérience en tant que créatrice de marque, quand je regardais d’autres créatrices je ne me sentais pas à a hauteur. Puis,  par le biais de mon blog beauté, j’ai rencontré 4 créatrices de marque et je me suis rendue compte qu’elles étaient des femmes comme moi, qu’elles avaient beaucoup pataugé, appris, expérimenté.

Elles ont été, petit pas à petits pas. Alors j’ai sauté le pas et j’apprends petit pas à petit pas, et grâce à leur expérience et leur retour, j’évite certains désagréments.
Alors oubliez aussi cette excuse, ne vous servez pas de votre manque d’expérience pour vous freiner.

10. Je suis désolée mais je n’ai pas la bonne apparence ou look pour ça — Le look à proprement parler ne sert à rien, à ça doivent s’ajouter le caractère et le charisme. J’en suis le parfait exemple, je suis la blogueuse beauté qui ne se maquille que très peu et qui se fringue de façon ultra simple et sans chichis. Je n’ai pas le look de la blogueuse beauté, maquillée, pomponnée, sur-parfumée qui arbore le dernier look à  la mode. Au début je me déguisais pour rentrer dans le moule, ensuite j’ai arrêté de mentir et je me suis présentée telle que je suis. Cela n’a pas arrêté les marques de me contacter, ni les lectrices de m’apprécier. Pourquoi? Parce que je ne me suis sert pas de mon apparence ou mon manque de confiance comme d’une excuse.

Alors oubliez cette excuse, ne vous servez pas de cela pour cacher votre manque de confiance en vous ou votre peur de ne pas avoir le bon look, les gens ne se limitent pas à vous juger que sur votre apparence, vos fringues etc

11. Je suis désolée mais je n’ai pas le bon diplôme pour… — Encore un excuse que l’on ne devrait pas exposer. Es-ce qu’il faut un diplôme pour être compétent et créatif? non. Es-ce qu’il faut un diplôme spécifique pour devenir chef d’entreprise? oui, quelques fois lorsqu’il y a un accès à la profession. Et si vous avez réellement envie de quelque chose, il vous suffit de vous renseigner sur ce qui est possible de faire ou pas pour arriver à réaliser ce dont vous rêvez. Il n’y a pas de problèmes, il n’y a que des astuces et des solutions.

Je suis la preuve vivante qu c’est possible, je n’ai pas de diplôme en comptabilité ou en gestion d’affaires et pourtant je me suis donnée les moyens de devenir chef d’entreprise. J’ai suivi quelques formations en cosmétique, en aromathérapie et je reprend des études en herboristerie à la rentrée car celles que j’ai suivie auparavant ne donnait pas  l’accès à la profession. Je vais investir deux soirées de ma vie pendant 2 ans pour créer une gamme cosmétique bien spécifique.
Réfléchissez à ce que vous désirez réellement, informez-vous et bossez!

l'excuse de ne pas avoir de fringues adaptées

12.Je suis désolé(e) mais ça n’ira pas, je suis en surpoids — Et bien moi aussi et je suis blogueuse beauté, personne ne me fait chier à cause de ma taille 46. Parce que j’ai su montrer mes compétences. J’ai accepté ce corps qui ne veut pas être mince et je vis avec. J’ai appris que je ne me limite pas à un corps, je suis une personne humaine, intelligente et sensible.

Ensuite, vous êtes en surpoids, ok, mais qu’avez-vous fait pour perdre du poids? Avez-vous consulté une naturopathe, une coach pour ré-équilibrer votre alimentation si vous n’avez pas de soucis de santé majeur? Faites-vous des efforts pour bouger et brûler des calories?

Vous n’êtes pas la seule personne sur terre en surpoids, ne vous servez pas de votre corps comme d’une excuse. Car c’est lui qui vous permet de respirer, de vivre, de marcher, d’expérimentez. Ayez plus de respect envers lui et travaillez pour perdre du poids ou accepter votre surpoids.

13. Je suis désolé(e) mais ça ne fonctionnera pas, je n’ai pas de réseau de “ouf- Es-ce que tout le monde naît avec un réseau de dingue? Non, je ne pense pas. Es-ce que chaque personne qui a décidé de se lancer dans un projet avait déjà un réseau? Je ne pense pas. Mais on apprend à se construire un réseau dès que l’on a envie de quelque chose, de réaliser quelque chose. On essaie de s’entourer des bonnes personnes qui ont aussi le bon réseau. C’est aussi simple que cela.
De plus, de nos jours, il y a LinkedIn et Internet. Je me suis bâtie mon propre réseau majoritairement via les réseaux sociaux et le net. J’ai ensuite participé à quelques events de networking.  Je n’y passe pas tous mes jeudis soir, non, une fois par mois suffit amplement. Quelques fois moins.
Par contre, si vous ne voulez pas faire quelque chose, et que vous n’avez pas envie de vous investir, dites-le. Personne ne vous oblige  à faire quoi que ce soit, mais ayez l’honnêteté de le dire.

Personne n’a envie d’être à chier, tout le monde a peur de quelque chose, tout le monde n’a pas les capacité d’oser. Et ce n’est pas grave, cela arrive et c’est humain. Mais arrêtez de mettre en place des excuses qui vous poussent à mentir. Ce n’est pas sain. Ce n’est pas anodin, on commence avec des petites excuses et ensuite on s’en sert à tout va.

De plus, es-ce que les excuses que vous donnez sont’elles de vraies raisons pour ne pas faire quelque chose? Probablement pas, je vous peux vous assurer que d’autres personnes ressentent la même chose que vous, que vous n’êtes pas la seule personne à ne pas avoir envie ou à avoir peur.

Mais je peux aussi vous garantir que d’autres personnes osent faire, osent dire et tout de suite,elles arrêtent de se boycotter et elles avancent dans la vie, et ont le job qu’elles désirent vraiment, parce qu’elles ont osé se bouger le cul et prendre quelques risques mesurés. Alors, pourquoi, vous… vous n’en seriez pas capable?

J’espère que cet article vous aidera à réfléchir, à prendre les bonnes décisions, d’arrêter de trouver des excuses qui empêchent d’atteindre votre vrai potentiel. Car oui, vous avez du potentiel, osez le libérer!

Partager:

15 Commentaires

  1. cestsilya
    19 juillet 2017 / 23 h 14 min

    super article bien remotivant, merci 🙂

  2. Michelle
    25 juillet 2017 / 15 h 42 min

    Quand on veut faire quelque chose on trouve le temps et les moyens ,les excuses c’est juste la paresse

    • corinne
      Auteur
      29 juillet 2017 / 14 h 19 min

      Bonjour Michelle, oui et non. Tout le monde ne s’éveille pas en même temps 😉 Je ne dirais pas que les personnes qui trouvent des excuses sont paresseuses car c’est porter un jugement sur des personnes sans connaître leur vécu. Je dirais plutôt que c’est plutôt une façon de ne pas se mettre face à certaines choses car elles ne sont tout simplement pas encore prêtes 🙂

  3. 24 octobre 2017 / 17 h 35 min

    coucou

    c’est exactement cela. J’avoue que j use de certaines excuses certaines fois et j’ai honte !

    des bises

    • corinne
      Auteur
      25 octobre 2017 / 6 h 56 min

      Avec plaisir Sophie

  4. 24 octobre 2017 / 18 h 24 min

    Merci pour ton partage ! Chacun est prêt à son heure mais un peu d’introspection ne fait pas de mal 😉
    Bonne soirée

  5. Nannymel Special Mother
    24 octobre 2017 / 20 h 38 min

    Et bien…que dire ??? Je retrouve beaucoup de mes excuses…🙉 ton article me fait réfléchir et je vais le relire à froid demain. Merci en tout cas !

    • corinne
      Auteur
      25 octobre 2017 / 6 h 55 min

      Avec plaisir Nannymel:) j’espère que cela te permettra d’aller vers un mieux

  6. 24 octobre 2017 / 22 h 55 min

    Merci pour cet article, c’est ca pour quelques excuses , on va essaie de changer ca 🙂

    • corinne
      Auteur
      25 octobre 2017 / 6 h 55 min

      Coucou Mamternante, avec plaisir, j’espère que tu trouveras un mieux en pratiquant 🙂

  7. 25 octobre 2017 / 6 h 41 min

    Tu as raison sur certains points ! Merci pour cet article qui fait prendre conscience que bien souvent on se cherche des excuses.

  8. My sweet beauté
    25 octobre 2017 / 12 h 01 min

    Coucou,

    C’est exactement ça parfois on repousse trop les choses on ne s’en rend pas forcément compte … C’est à article qui fait méditer ^^ merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *