Accueil » Comment savoir si vous êtes hypersensible?

Comment savoir si vous êtes hypersensible?

Comment savoir si l’on vous êtes hypersensible? C’est une question que vous me posez régulièrement, après avoir lu un de mes articles ou vu un de mes statuts sur mon profil Facebook. Aujourd’hui je me pose ici et avec vous afin de répondre à vos questions. Hypersensible depuis toujours, cela a toujours été une évidence pour moi, je vivais une vie sans filtres: intense et complexe, une vie fatigante, prenante

Avez-vous déjà franchi la porte d’un endroit public et ressenti une vague de négativité vous envahir? Avez-vous déjà ressenti, en parlant avec un inconnu, que celui-ci était troublé ou triste, joyeux ou retourné et ce d’instinct? Ressentez-vous des émotions fortes qui vous chamboulent profondément alors que d’autres autour de vous semblent ne pas trouver cela intense? Avez-vous des difficultés à vous adapter à des situations nouvelles? Ressentez -vous une forte empathie envers d’autres?

Jusqu’à il y a quelques temps, je pensais que je n’étais pas « normale » ou que j’avais un trouble émotionnel quelconque.

Je ne suis effectivement pas dans ce que l’on nomme  » la norme » et j’en suis satisfaite.

Ressentir la vie de façon intense n’est pas un trouble, l’hypersensibilité est un trait de personnalité et non pas une sorte de maladie qu’il faut soigner pour rentrer dans le moule. Etre hypersensible est selon moi une qualité, un don ( quelques fois maudit) qui permet d’aller beaucoup plus loin dans divers domaines.

Voici une liste de choses qui peuvent vous aider à savoir si vous êtes hypersensible ou pas:

Signes qui permettent de savoir si vous êtes hypersensible

Les gens vous le disent

On vous dit souvent et depuis longtemps que vous êtes  » trop » émotif ( émotive), que vous portez trop votre coeur sur la main. On vous dit que vous réagissez trop fortement à des situations qui leur semblent  » banales ».

Vous ressentez les émotions des autres, comme une éponge

Vous remarquez que vous êtes sensible aux émotions des autres. Avant qu’ils vous disent comment ils se sentent, vous le savez déjà. Vous pouvez ressentir le calme de l’autre, la colère, l énervement. Vous pouvez ressentir une ambiance générale dans un endroit public ou ressentir fortement les émotions de personnes qui vous sont proches.

La négativité vous atteint

Là où d’autres personnes peuvent tolérer des voix qui montent en agressivité pendant une discussion, au contraire, cela vous agace et donne envie de quitter la pièce. Vous ressentez la pression, la colère, l’agressivité et cela vous perturbe. Vous fuyez donc toute source ou situation conflictuelle.

Les endroits bondés ou les rassemblements vous envahissent

Vous n’appréciez pas plus que ça les centres commerciaux bondés, vous préférez aller voir un film que vous aimez en dehors des premiers jours de leur sortie, assister à des matchs dans de grands stades remplis de milliers de personnes ne vous tente pas. Vous esquivez les rassemblements. Vous aimez les concerts mais vous devez prendre sur vous pour vous y rendre. Vous ressentez une certaine excitation ou énervement si vous franchissez malgré tout le cap et vous êtes contents d’en sortir, une fois l’événement terminé.

Vous possédez une forte intuition

Vous semblez savoir tout un tas de choses sans qu’on doive vous le dire. Vous savez exactement ce dont on besoin les gens à des moments précis, sans qu’on vous le dise. Vous ressentez également ce qui va se passer par le biais d’émotions sans pouvoir toutefois mettre des mots dessus ou des mots précis. Vous savez juste que quelque chose va se passer.

Vous avez une intolérance à la douleur

Vous n’aimez pas la sphère médicale. Vous  tardez à vous rendre chez le médecin pour éviter des situations que vous n’aimez pas. Vous ressentez la douleur plus fortement qu’ autrui. Votre niveau de tolérance à la douleur physique semble réduite. Vous détestez ressentir la sensation d’une aiguille qui transperce votre peau lors d’une prise de sang. Des médecins peuvent vous avoir dit qu’ils ne comprennent pas pourquoi vous avez mal pour « ça », par exemple.

Vous avez besoin de moments de solitude

Vous avez besoin quotidiennement d’un moment de solitude pour souffler et vous poser, car la journée a été intense. Vous vous enfermez dans votre chambre ou allez dans un endroit calme pour vous ressourcer.

Vous avez tendance à éviter les médias négatifs

Vous n’appréciez pas vraiment de regarder le journal télévisé car il vous propose beaucoup de négatif: guerre, massacre, attentats, meurtres, arnaques, événements tragiques…Cela vous mets mal à l’aise, cela vous perturbe trop.

Vous ressentez facilement le mensonge

Un simple regard vers l’autre, une simple fluctuation de la voix de l’autre et vous savez instantanément s’il vous dit ou pas la vérité. Intuition forte.

Vous réagissez plus fortement aux stimulants et calmants

La caféine vous rend anxieux et agité, mais de façon plus prononcée qu’une personne non hypersensible. Idem pour les calmants, ils vous assomment plus vite et plus fort.

Vous avez régulièrement des soucis digestifs et mal au dos/nuque

Le fait de toujours réfléchir, se remettre en question, ressentir la vie intensément créé de la fatigue et des symptômes physiques tels que des soucis digestifs et des maux de dos/nuque. Il faut avouer que les hypersensibles se mettent beaucoup la pression.

On vous prend souvent pour un confident, thérapeute

Les personnes qui gravitent autour de vous on tendance à se confier à vous. Ils vous parlent de leurs soucis, leurs souffrances, leurs frustrations. Et étant donné que vous êtes une personne dotée d’une empathie profonde, vous les écoutez et les conseillez. Ce qui n’est pas toujours positif car étant une éponge, vous ressentez toutes leurs émotions et portez partiellement leur fardeau. .

Vous êtes souvent très fatigué

Parce que vous pensez en permanence, que vous dormez mal, que vous prenez sur vous les soucis des autres: vous êtes exténué par moments, et souvent fatigué. Le syndrome de la fatigue chronique, vous connaissez…

être hypersensible

Vous avez une vie intérieure riche

A l’intérieur vous êtes souvent très créatif, imaginatif. Vous vous sentez proche de tout ce qui est artistique, vous vous sentez en relation privilégiée avec la nature ou les animaux. De la vie. Il vous arrive souvent d’imaginer des scénarios sans fin rien que pour ressentir et vibrer…

Vos sens sont plus développés que la moyenne

Les sons forts ou des mouvements brusques vous gênent. Vous pouvez aussi vous sentir envahi par des lumières trop fortes et les odeurs fortes. Vous pouvez déceler des sons très faibles, des odeurs subtiles et ressentir énormément par le toucher.

Vous n’aimez pas sauter du coq à l’âne

Les hypersensibles n’aiment pas trop devoir faire des tâches polyvalentes, ou sauter du coq à l’âne.

Vous vous construisez votre propre univers

Vous créez un espace de vie et de travail qui vous corresponde et vous permettre de vivre  » bien ». Vous êtes généralement assez organisé pour ne pas devoir faire face à des imprévus. Votre univers est construit pour éviter le chaos et la stimulation trop intensive.

Vous n’aimez pas les personnes narcissiques

Vous êtes gênés par les personnes qui se mettent sans cesse en avant au détriment des autres. Les personnes froides qui semblent ne pas être touchés par les sentiments des autres. Vous ne comprenez pas vraiment pourquoi certaines personnes ne pensent qu’à leur gueule…

Vous êtes excellents dans le l’art de l’écoute

On vous le du souvent. Vous écoutez attentivement les soucis des autres et vous savez quelles questions poser pour que l’autre se sente écouté et compris.

Vous vous ennuyez facilement

Les hypersensibles, dont je fais partie, ont besoin de se concentrer sur des activités qui leur permettent de ne pas partie dans le cercle des pensées profondes qui dégénèrent dans le temps. Des activités qui les rendent heureux, qui leur donne entière satisfaction. Lorsque l’on vit la vie intensément, faire des choses normales nous semble banal. On s’ennuie. Mais on se rend bien compte que ces activités ne sont pas banales pour les autres. Lorsque l’on s’ennuie on rêve, on pense et ça c’est tout le contraire de ce que l’on veut! Surtout ne pas faire d’erreurs en rêvassant..

On apprécie d’utiliser notre sensibilité pour prendre soin des autres et de nous-mêmes ( avec plus de difficulté). On aime malgré tout s’ exténuer si c’est pour la bonne cause. Mais alors suivra la phase de retrait pur régénérer nos ressources.

Vous avez du mal à dire non

Il vous est difficile de dire non à une personne par peur de la blesser, car vous aimez faire plaisir aux autres. Vous changez de plans de soirée rien que pour aller voir un ami triste ou emmener une copine à l’aéroport, plutôt que de vous reposer.

Vous avez du mal à prendre des décisions

Ce sentiment que toute personne ressent lorsqu’elle pense avoir fait le mauvais choix. Chez vous ce sentiment avant de prendre une décision c’est puissance 1000! Es-ce que je vais faire le bon choix? Comment cela va se répercuter sur le reste? Et si je fais une erreur etc etc etc…Vous voulez être certain que le choix que vous allez faire soit réellement le bon, car vous avez une certaine difficulté avec l’échec…

Vous êtes perfectionniste

Les hypersensibles ont une fonction  » analyste’ intégrée à 100% sous le capot 🙂 On repère les détails les plus subtils et on repère vite ce qui peut être amélioré. Cette fonction s’active encore plus intensément lorsque vous faites quelque chose qui nous passionne. On nous catalogue donc de perfectionnistes, mais comment ne pas améliorer si c’est possible.

Vous aimez des choses avant qu’elles ne soient à la mode

La nature intuitive des hypersensibles fait que vous allez à la découverte,  » hors des sentiers battus » est le maître mot. Vous découvrez des futures tendance avant qu’elles ne le deviennent. Vous dénichez vite et bien un tas de choses. Cela fait des hypersensibles d’excellents dénicheurs de pépites!

Je pourrais encore vous parler pendant des heures de ce sujet et j’espère malgré la longueur du billet aider à certaines personnes de savoir si vous êtes hypersensible. Au plus vous cumulez de points, au plus vous l’êtes.

Partager:

5 Commentaires

  1. 26 janvier 2016 / 16 h 25 min

    Certains propos me correspondent tout à fait! Je sais que je suis hypersensible depuis que je suis petite.
    Je sais quand quelqu’un ne va pas bien, par exemple il y a peu. Un ami à moi, n’avait pas l’air d’aller, il m’a rétorqué que ça allait. Et le lendemain, il m’a confié que effectivement, ça n’allait pas. Je suis souvent la confidence.
    Les sens développés, je les ai tous à l’exception de mes oreilles parce que je suis sourde. Mais on m’a expliqué que j’étais très sensible au son que la plupart des sourds.
    Par contre, je ne m’ennuie jamais, je pense à 40 milles choses la fois, je réfléchis tout le temps jusqu’à ce que je m’épuise. ,Je ne m’arrête jamais! Je suis également très minutieuse. Il est vrai que je ne supporte absolument les gens narcissiques, fin bref… Et je voulais aussi ajouter que nous avons aussi, une autre façon d’apprécier les choses. On est capable de rester à contempler pendant des heures, un élément infime. Sur ceux, je te souhaite une bonne fin de journée.
    Des bisous!

  2. 1 janvier 2017 / 11 h 59 min

    Cc! Pour presque ts les points abordés je me suis reconnue…Déjà tte petite on me disait trop emotive….je vais suivre ton blog à 200% ?

  3. Amélie Lorier
    22 septembre 2018 / 17 h 31 min

    Je me reconnais dans beaucoup de tes descriptions, mais pas dans la première, bien au contraire !
    Parce que mon hypersensibilité j’ai grandi avec. Très jeune j’ai créé une carapace et je renvoie plutôt l’image d’une personne plus forte que la moyenne, que rien n’atteint. C’est plutôt ça qu’on a tendance à penser de moi et à me dire…
    Je suis souvent de glace sous le coup d’une contrariété, c’est une façon de me préserver. C’est toujours après coup que le masque tombe…

  4. 11 mars 2019 / 0 h 57 min

    Je suis tellement heureuse j’ai méme pleuré de pouvoir enfin mettre les mots sur mes ressentis .Vivant dans un pays d’afrique la plupart des gens ne mont jamais comprise et me traite d’emotive jai toujours rêvé de discuter avec des gens qui sont comme moi ,je me suis reconnu dans tout les points
    Merci beaucoup tu as changé quelquechose dans ma vie

    • corinne
      Auteur
      11 mars 2019 / 11 h 52 min

      Bonjour Abigail, ça me fait plaisir si tu as pu ressentir du bien-être, n’hésites pas à venir discuter via la messagerie de la page Facebook, tu es hypersensible et c’est ok, ne laisse l’avis de personne entraver d’aimer ce que tu es 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *