Accueil » Différences entre hypersensibles et empathes

Différences entre hypersensibles et empathes

Les différences entre hypersensibles et empathes, c’est le sujet que je vais aborder dans cet article.

J’ai pensé qu’il serait intéressant de le faire, car évoluant sur de nombreux groupes tant francophones qu’anglophones, je vois énormément de personnes confondre les hypersensibles et ce que le n’on nomme les « empathes », bien que cette dénomination me dérange un peu.
En effet, l’empathie est encore différente de ce que l’on nomme les empathes. Mais gardons actuellement cette appellation.

Afin de résumer et poser directement le ton, les empathes sont tous hypersensibles mais tout les hypersensibles ne sont pas des empathes.
Voyons ensemble ci-dessous leurs caractéristiques, séparément.

Nous resterons sur une analyse au premier niveau, car nous savons tous que des empathes peuvent aussi être sur-efficients, comme c’est le cas pour moi-même ( et de ce fait supplémentaire, l’expérience est encore bien plus profonde et intense).

Différences entre hypersensibles et empathes

Les hypersensibles représentent 20% de la population mondiale

Les hypersensibles sont nés avec ce trait de caractère, il ne se construit pas au fur et à mesure des années. Nous naissons équipés avec ou pas.

Les hypersensibles peuvent faire face à plusieurs cycles d’émotions hautes et basses au cours d’une même journée.

Les hypersensibles ont souvent des soucis d’addiction: sucre, alimentation, alcool ou drogues. Elles servent à leur procurer de l’apaisement en règle générale.

Les hypersensibles font face à des difficultés relationnelles. Liées au manque de limites qu’ils mettent autour d’eux, causées par la peur et les sentiments d’incompréhension ou de non adaptation.

Les hypersensibles ont tendance à oublier des choses. Ils sautent d’émotion en action et oublient.

Les hypersensibles ont une forte affinité/connexion avec la nature.

Les hypersensibles souffrent souvent de dépression, d’anxiété ou de sentiment d’être totalement dépassés et impuissants.

Les hypersensibles ont une âme d’enfant. Ils ont une approche de la vie innocente et un peu naïve.

Les hypersensibles se sentent souvent envahis. Ils aiment avoir un espace personnel délimité. Ils n’apprécient pas vraiment se retrouver coincés au milieu de la foule, évitent les concerts et les rassemblements. S’il s’y retrouvent, il s’y sentent en insécurité et dépassés par le nombre trop important de détails et énergies.

Les hypersensibles ont besoin de temps seuls, pour recharger leurs batteries et gérer leurs émotions.

Les hypersensibles ont une capacité d’apprentissage rapide de concepts et processus. Ils saisissent tous les détails.

Les hypersensibles ont un besoin de dormir plus important. Ils font face à un nombre important d’informations à traiter, ce qui fatigue leur esprit et le corps. Ils ont besoin de récupérer car de façon inconsciente, leur esprit continue à travailler sur les informations et détails reçus par leurs sens.

Les hypersensibles sont plutôt introvertis, même s’il existe un certain nombre d’hypersensibles extravertis. Les hypersensibles aiment passer du temps avec eux-même. Réfléchir, lire avec une bonne tisane.

Les hypersensibles culpabilisent plus facilement et ressentent la honte plus fortement. Ils ont l’impression  de ne jamais faire ce qui est “bien” ou de ne pas réagir dans certaines situations. Ils se sentent honteux de ne pas arriver à faire certaines choses. Ou de dire qu’ils sont hypersensibles aux autres.

Les hypersensibles vivent dans leur propre réalité. Car la réalité dans laquelle ils vivent ne leur correspond pas. Ils aiment vivre hors système.

Les hypersensibles ont l’impression quelque chose ne va pas avec eux. Que personne ne les comprend. Ils pensent être un problème. Ils essayent alors de consulter un psy ou un psychiatre, sont mis sous médication mais rien ne s’améliore.

Les hypersensibles se sentent faibles et vulnérables. Ils essayent de”s’endurcir” sans y arriver.

Les hypersensibles ne se sentent pas à l’aise avec l’ère moderne.

 

hypersensible vs empathe

Passons maintenant aux caractéristiques des empathes:

Les empathes représentent 5% à 10% des hypersensibles le sont

Les empathes possèdent une connexion profonde et intense avec leur corps. Leur corps physique, leur âme et leur esprit. Les termes de corps physique, corps émotionnel et coeur ésotérique leur parle.

Les empathes possèdent une connexion profonde avec toute chose. La nature, les animaux, l’univers. Ils ressentent un amour inconditionnel et sincère pour tout ce qui les entoure.

Les empathes sont profondément connectés aux autres. Ils ont la capacité de se mettre à la place des autres, de ressentir les émotions des autres personnes au point de les vivre. Ils peuvent ressentir la sensation d’être 1.000 dans leur esprit.

Les empathes ont un coeur énorme et un sens de la compassion profond. Ils arrivent à voir le meilleur en chacun et en toute chose, aussi négative soit elle vue par les autres. Ils ont le don de pardonner. Ce qui les rend aux yeux de certains, faibles et vulnérables. ( mais ce n’est pas le cas).

Les empathes ont un message à partager. Ils désirent transmettre, communiquer, partager.
Ils désirent éveiller les consciences, désirent changer le monde en réalisant des actions concrètes,ils dépassent leurs peurs pour y arriver.  Au contraire des hypersensibles qui sont plus focalisés sur eux-mêmes.

Les empathes ont une soif intense de savoir. Ils désirent apprendre et comprendre tout ce qui les entoure. Ils aiment acquérir des connaissances à partager ensuite ou pour aider à construire un monde meilleur. Ils ont toujours des questions. Ils ont un sens encore plus aigu du détail et des processus que les hypersensibles.

Les empathes ont une capacité d’adaptation importante. Ce sont des caméléons. Ils s’adaptent à l’environnement dans lequel ils désirent faire passer leur message. Ils adaptent leurs attitudes, discours, comportement.

Les empathes se connectent facilement à la conscience collective. Ils arrivent à puiser dans les informations laissées par d’autres empathes partout dans le monde.

Les empathes ont un besoin de connexion profond avec les autres et eux-mêmes. Le besoin d’être connectés et proches. Au contraire des hypersensibles qui se sentent dépassés et qui ont tendance à fuir ce type de connexion ou lorsque face à ce type de connexion s’épuise rapidement et se replie.

Les empathes ont une capacité de discernement élevés et le don de clairvoyance. Ils voient et ressentent rapidement et plus intensément et profondément. Ils voient, écoutent, ressentent des choses que d’autres ne voient pas, n’entendent pas, ne ressentent pas. De façon plus intense que les hypersensibles.

Les empathes perçoivent facilement et rapidement les mensonges  et la manipulation.
Ils sont conscients des manipulations dans le monde: les médias, les gouvernements, les menteurs et manipulateurs. Les lobbys. Ils osent se positionner contre les injustices de ces systèmes. On les nomme souvent ls rebelles, ils ne se laissent pas berner.

Les empathes sont conscients qu’ils ont une mission dans notre monde actuel, même s’il ne mettent pas facilement ou rapidement le doigt dessus. Ils savent qu’ils sont nés pour accomplir de grandes choses pour rendre le monde meilleur.

J’espère que cet article abordant les différences entre hypersensibles et empathes vous permettra d’y voir plus clair.

Partager:

4 Commentaires

  1. Dominique HAMET
    24 janvier 2019 / 0 h 46 min

    Empathe

  2. Nathalie
    25 janvier 2019 / 23 h 04 min

    Magnifique article! Etudié avec précision. Merci.

  3. David
    8 mars 2019 / 8 h 39 min

    Merci bcp. C’est une question que je me posais justement.
    Belle synchroniciaté

    • corinne
      Auteur
      8 mars 2019 / 17 h 53 min

      Avec plaisir David.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *