Accueil » Laisser le monde vous découvrir

Laisser le monde vous découvrir

Une lettre à vous- cette personne qui se construis une armure ou qui se cache derrière des murs, pour se sentir en sécurité.  Une lettre à moi, celle qui se rend invisible lorsque la vie devient trop écrasante.  Une lettre à toute personne qui  a appris à repousser les gens de façon inconsciente pour se protéger. J’espère sincèrement que cette nouvelle année, sera celle du changement.

Laisser le monde vous découvrir…c’est de cela que l’on parlera aujourd’hui.

L’année 2016 a été une des années où j’ai essayé le plus de me planquer. Me cacher du monde, me cacher de la souffrance, me cacher d’un monde qui a été très violent, mondialement parlant. J’ai essayé de me planquer, surtout le premier semestre. On apprend vite à se couper du monde, on apprend à disparaître de certaines sphères sociales, et ce, sans que personne ne s’en rende compte. Enfin, c’est ce que je pensais.

Pendant cette année, j’ai souvent pensé que le monde était en train de sombrer dans les abysses, écrasée par la violence, l’égoïsme, cette individualisme flagrant, ce monde où l’humain partait en couille. Je pensais que c’était le début de la fin. Et puis finalement j’ai su sortir de cet élan de découragement en essayant de regarder les choses plus positives. Même si ce monde craint…

En 2017, je ne sais pas ce qu’il se passera. C’est une autre année, un nouveau cycle. Je me demande si la haine et le désir de domination prendront ou pas le dessus sur tout. Ou si le monde va se recadrer. Ou si pour tout recommencer on fera face à une troisième guerre mondiale. Ou si l’humanité entière cessera d’exister, par attaque chimique massive qui tourne mal, où par l’écrasement d’un énorme météorite, ou une éruption solaire sans précédent.  Ou si rien ne changera.

En 2017, laissez les gens vous découvrir

En 2017 c’est la seule résolution que j’ai prise, laisser les gens me découvrir, toute imparfaite que je suis. Parce que je me rend compte qu’à 37 ans j’ai essayé de tout éviter par peur. Et putain, j’ai envie de me sentir exister dans le monde. J’ai envie qu’on me découvre, qu’on m’aime, qu’on me déteste, peu importe.

Rester celle que je suis, sans peur du jugement. J’en ai marre de me cacher….J’ai envie de montrer ces traits qui font de moi ce que je suis.

J’espère que comme moi, cette année, vous trouverez un moyen de faire tomber partiellement cette armure et ces murs que vous avez construits. En gardant une marque de sécurité. Je pense que chaque personne sur Terre a un rôle et ce serait bête de ne pas  » juste essayer » de participer.

J’espère que vous réussirez à voir votre valeur dans la société, j’espère que vous vous trouverez enfin.  Vous savez qu’en chacun d’entre nous existe un mini univers? Ce serait magique que d’autres puissent le découvrir.  Jusqu’ici, nous avons été nombreux/nombreuses à cacher notre vulnérabilité. J’espère que dans l’année courante vous réaliserez que vus gagnerez en force, sur le simple fait de vous montrer, humain imparfait.

J’espère que vous apprendrez à vous aimer, aimer chaque partie de vous. J’espère que vous laisserez des personnes apprendre à vous connaître et à vous aimer.

Parce que cette année, et toutes les autres, il existera encore des malheurs dans le monde. j’espère que vous apprendrez à être vous, à aimer la vie malgré tout. Et 2017, je pense que c’est une bonne année pour s’amorcer à la vie…Je vous souhaite de laisser le monde vous découvrir!

Partager:

1 Commentaire

  1. elsa
    22 janvier 2017 / 7 h 02 min

    Merveilleux de lire et de mettre des mots sur mon ressenti de plus en plus impérieux. Je suis saturée de jugements contre moi même, je n’accepte même pas mes bons côtés, mon talent, ma créativité, je me gomme en toute occasion. Mais j’en ai ras le bol de me sentir mal alors j’ai aussi décidé d’accepter ce que je suis, accueillir mes émotions et même mes peurs pour ne plus me bloquer et rester planquer. Je veux vivre. Mon déclic qui me donne du courage et de l’élan: je suis minuscule, un atome dans l’univers, même si je déplais en étant moi même ca ne changera en rien la face du monde! Si une fourmi mettait autant d’énergie à ne pas être elle même, ça serait ridicule n’est ce pas? Fourmi nous sommes. Alors allons-y gaiement puisque rien Nous n’y pouvons! Un IMMENSE MERCI. C’est quand même précieux de se savoir sur le
    Même chemin 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *