Accueil » Créer sa voie au lieu de trouver sa voie

Créer sa voie au lieu de trouver sa voie

« Ce qu’il peut vous arriver de plus beau, de plus précieux dans la vie, c’est de réaliser que vous êtes autre chose que de fausses identités et renoncer à vous valoriser à travers elles…Allez à la rencontre de votre propre chemin, parce que c’est à ce moment là que la vie prend son véritable sens »
L.Gounelle

Merci à toi qui lira cet article et qui a pensé à la même chose que moi, au même moment, tu te reconnaîtras, ma belle V.

S’inventer au lieu de se trouver…créer sa voie au lieu de trouver sa voie, la nuance fait toute la différence: c’est le sujet que j’ai envie d’aborder avec vous aujourd’hui. J’avais envie d’en parler car j’entend à longueur d’année: tu finiras par  » te trouver »… FUCK ( pardon)

Et comme le dit si bien Georges Shaw:  » La vie n’est pas de se trouver. La vie c’est apprendre à se créer ».

On a trop tendance à accepter des situations simplement parce qu’on en a partiellement besoin, on ne prend pas toujours en considération les dommages collatéraux de nos décisions. Et les répercussions qu’ils auront sur le processus global de notre existence. Comme par exemple nous empêcher de trouver notre voie, notre vocation, nous priver d’un bonheur auquel nous avons droit. Qui a dit que toute la population devait suivre le même schéma…

Il y a toujours une façon de gérer une situation . L’exemple du petit enfant devant son jeu. Des trous ronds et on lui propose des insert carrés et triangulaires, on lui cache un peu le rond. Que fait’il? Avez-vous déjà remarqué qu’il essaie plusieurs inserts avant de trouver le bon. Et si pas, il va chercher quelque chose de rond.

Ce que je veux dire par là, c’est que lorsqu’on devient adultes, on perd cette richesse. On veut absolument soit trouver ce putain de rond parfait à insérer dans notre situation toute ronde rêvée et on n’a en main que des insert carrés à disposition: on abandonne. Fin de l’histoire… C’est triste….

Je suis de celles qui ont appris à créer un beau rond,  pour créer la situation désirée. J’en ai marre de chercher des solutions en demi -mesure, de ce fait j’apprend à créer.

Depuis quelques temps j’ai envie de vivre, au lieu de juste être ici sur Terre et survivre, plongée dans la masse.

J’ai envie d’être, impacter d’une façon bienveillante. Prendre chaque opportunité qui se présente et ré-adapter mes envies, mes désirs. Désirs qui sont loin d’être égoïstes je vous rassure. Laisser une empreinte. Montrer que ce monde peut se révéler être aussi incroyable. Me mettre au défi de me créer et créer la vie dont je rêve.

Soyez prêts à ce que certaines personnes n’acceptent pas vos idées par peur, que d’autres n’acceptent pas le changement par jalousie. Soyez prêts à être tirés dans le sens inverse par des personnes qui n’ont pas envie de vous voir avancer et être.

Soyez également prêts à avancer plus vite, tirés vers le haut par des personnes qui sont dans le même état d’esprit. Soyez prêts à changer de vie, à accepter que des personnes entrent dans vos vies et que d’autres en sortent subitement.

Soyez également prêts à ne plus suivre certaines règles imposées. Certaines règles peuvent être brisées avec la fierté de les remplacer par quelque chose d’intéressant à partager, à créer. Pour une  amélioration de votre qualité de vie.

« Soyez vous-même, ne soyez pas l’idée de quelqu’un d’autre aurait de ce que vous devez être », disait Henry Thoreau.

Je trouve  cette phrase très juste.

Il y aura toujours dans cette société des limites et des règles, mais elles peuvent être élargies.

Posez-vous les bonnes questions: quelle est la vie dont je rêve? Que puis-je faire pour arriver à me créer cette vie? Ou suis-je maintenant et suis-je heureux/heureuse ou pas? Quelles sont les règles que je connais et qui m’empêchent de créer cette vie dont je rêve?  Pourquoi existent’elles?  Peuvent-être être assouplies, les limites peuvent’elles être élargies?

Il est probable que vous ne vous soyez jamais posé ce type de question.  Lorsque j’ai eu le déclic, celui de vouloir ETRE, j’ai mis sur papier ma situation et ma vie rêvée. J’ai fait des petites listes, des petits dessins. Pour mieux visualiser la situation et le futur que je voulais me créer. J’ai listé les règles, selon lesquelles, dans mon fort intérieur, je voyais comme des obstacles. J’ai analysé leurs limites et j’ai essayé de les élargir. Sans être hors la loi. Depuis, j’avance…

Apprendre  à créer sa voie

Pouvez-vous créer votre voie? En êtes-vous capable? La réponse est: bien entendu que vous le pouvez!  Vous pensez probablement que vous ne pouvez pas le faire ou que vous en êtes incapable, que cela va vous demander de remuer ciel et terre.  Ne prenez pas en compte les cases du système et les règles que vous connaissez. Commencez par faire table rase de cela et ayez confiance.  Ne faites pas confiance au système formaté pour prendre soin de vous. Car en fait il ne prend pas soin de vous, il a été mis en place pour vous caser, vous formater, vous contrôler, vous apprendre à ne pas oser. Quel vilain connard…(pardon)

Pour créer sa voie on débutera par lui donner un nom qui nous interpelle, qui nous fasse sourire, qui nous fasse vibrer. Un nom sage ou décalé, un petit surnom rigolo, fouteur de gueule, raffiné pourquoi pas? Soyez créatifs. Ensuite pensez à ce petit surnom, votre bébé est né. C’est aussi simple que cela, le premier pas est fait!

Avant d’aller plus loin une autre phase, venant de Steve Jobs: ce qui vous entoure et que vous appelez la vie a été crée par des personnes qui ne sont pas plus intelligentes que vous et vous pouvez la changer, vous pouvez l’influencer, vous pouvez construire vos propres choses que d’autres personnes pourront aussi utiliser. Une fois que vous avez appris ceci, vous ne serez plus jamais la même personne »

Suivre des instructions ne doit pas vous sembler suffisant pour créer votre voie. Les robots prendront certainement le pouvoir dans 2 siècles, n’en devenez pas un avant l’heure si cela ne vous rend pas heureux.

N’ayez pas peur de trébucher ou de tomber

Une chose très importante dans la création de sa propre voie c’est le courage, celui d’oser avancer, le courage de se relever et de ré-essayer. Je pourrais  vous citer un bon  nombre de personnes qui ont connu l’échec lors de premières tentatives mais qui ont poursuivi leur rêve en réadaptant le scénario, jusqu’à ce que cela fonctionne: Steve Jobs, Walt Disney, le créateur de Dyson, etc, etc

Lorsque les obstacles se mettent sur notre chemin, ils ne sont pas présents pour nous empêcher d’avancer, il sont présents pour nous dire que derrière eux se trouve une nouvelle étape, disponible après avoir réussi le niveau en cours.  N’ayez pas peur de ne pas y arriver, s’il vous arrive de connaître un échec sur la création de votre cheminement c’est le signe qu’il n’était pas fait pour vous à ce moment précis, qu’il vous faut ré-adapter pour ré-essayer. En tout cas, accrochez-vous.
Relevez-vous, analyser et ré-essayez.  La détermination et le courage.

Le chemin peut changer en cours de route, mais la vision globale du but s’éclaircira au fur et à mesure de votre avancement. 

Ne vous foutez pas une pression inutile dans un job  que vous n’aimez pas, que vous gardez juste pour payer les factures, alors que vous crevez d’envie de créer votre propre activité. Oui mais ça vous fait peur, je comprend, je suis passée par cette phase. Qui a duré très longtemps, trop longtemps…

La question à se poser est la suivante: pour créer ma propre voie je veux créer mon activité, que puis-je faire pour me renseigner sur les possibilités d’aide, de coaching. Que vais-je faire pour avancer d’un pas. L’initiative… Le premier pas, vous n’avez pas besoin de tout envoyer péter maintenant, faites juste un premier pas pour démarrer le cheminement vers la voie que vous désirez créer tout au fond de vous.

Un proverbe japonais dit que ‘ » La peur est seulement aussi profonde que l’esprit le permet ».
La peur que vous ressentez peut être apaisée, si vous vous en donnez le droit. Croyez moi, avant je me laissais tétaniser par la peur, et au fur et à mesure des mois, je ne la laisse plus prendre le dessus. Elle fait toujours partie de ma vie et je l’utilise comme un indicateur. J’ai peur lorsque je suis sur le point de faire un changement, lorsque je vais sortir de ma zone de confort. Je le sais, j’en suis consciente mais je ne me laisse plus dominer par la peur. Depuis que je ne la laisse plus me dominer et depuis que j’ai appris qu’elle est en fait une bonne alliée dans ma vie, j’avance beaucoup mieux.  Je franchis le pas, quelques fois en tâtonnant un peu, personne vous demande de sauter directement de la falaise…Il n’y a que Bella dans Twilight qui ose le faire pour se sentir toute chose 😉

Ecartez les pensées traditionnelles telles que  » personne ne va aimer » ou  » mes amis vont penser que je deviens dingue de tout lâcher ». C’est possible que cela arrive mais c’est VOUS en premier que vous devez convaincre!  Oui vous abordez le chemin d’une douce folie qui vous fera vibrer, qui vous fera vous démarquer. So what? Et si les gens en fait aimaient ce que vous proposez, et si vos proches dubitatifs devenaient fiers de votre courage et de votre engagement? Et si vous risquiez d’être heureux? Vous pourriez le devenir!

Changez de façon de penser. Essayez de ne plus vous focaliser sur  » ce qui pourrait ne pas fonctionner » et focalisez-vous sur « faire les choses ». Certes, il arrivera qu’au début il y aura du cafouillage, des ratés. So What? Qui est parfait? Personne, heureusement d’ailleurs sinon ce monde serait lisse et sans intérêt. Qui a dit que le schéma était de  » réussir tout ce que l’on entreprend »? Les revues… elles le disent…ben non c’est pas la réalité mon poussin! Les trop jolies histoires cachent quelques fois bien de vilains secrets…

Continuez à faire ce que vous aimez, même si au début personne ne vous suit. Ce qui fera la différence c’est votre persévérance. Si vous croyez en votre cheminement, vous serez positif/positive. Et le positif attire le positif et le positif vous fera avancer…vers votre jolie voie. Qu’elles soit toute simple ou complexe, ce sera la vôtre, celle que vous aurez crée par vous-même, quelle fierté!

La vie est un putain de marathon, pas un sprint

Pour créer sa voie il faut surtout apprendre à ne pas être différent à tout prix , il faut avant tout apprendre à être soi-même… 

Je pourrais encore vous parler des heures de ce sujet mais on reprendra un peu plus tard, le temps de vous laisser digérer la lecture, le temps de vous laisser faire… le premier pas.

En tout cas, toi qui me lis, là maintenant tu sais quoi? Je crois en toi…

Partager:

3 Commentaires

  1. 27 janvier 2017 / 11 h 10 min

    Whaou un post d’une gde profondeur et très bien écrit!j’aime ta façon d’écrire et de poser ton ressenti qui est aussi le mien….bravo!Ton article donne à réfléchir et nous tire vers le haut…vers le positif!!merciiii ma Corinne….❤

  2. Alessaknox
    28 janvier 2017 / 17 h 34 min

    Merci beaucoup pour cet article qui me parle tellement…

    • corinne
      Auteur
      28 janvier 2017 / 17 h 43 min

      Avec plaisir jeune demoiselle 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *