Accueil » Transformer le fardeau en cadeau

Transformer le fardeau en cadeau

Je vous propose aujourd’hui le témoignage de Cécile. Transformer le fardeau en cadeau pour savourer le monde.
Je vous souhaite un agréable moment!

 

C’est avec joie que je réponds à l’invitation de Corinne.

Parler de mon hyper-sensibilité, c’est vraiment sortir du bois.

A l’oral, pas de souci. Poser les mots à l’écrit, cela ancre… Ce serait assumer de parler de cette « maladie honteuse » (je souris en le disant).

Je frisonne, mais j’y vais.

 

Depuis toujours, on m’a étiqueté « trop ».

Trop sensible, trop émotive, trop empathique, trop réactive…Trop tout, en somme.

 

Pour ma part, avant de comprendre que ce trop soit gênant pour les autres, je n’avais pas honte encore, j’étais ainsi. Et je ne le vivais pas trop mal, sauf dans ces « moments- tsunami », où j’étais littéralement submergée, envahie, débordée, lessivée, partiellement détruite, par ces vagues émotionnelles extrêmement intenses.

 

Je ne comprenais pas d’où ça venait, cela s’est mis à me terroriser, je redoutais la prochaine vague qui arriverait on ne sait quand, déclenchée par quoi ?

Cela mettait mal à l’aise, dans le meilleur des cas, l’entourage.

En tout cas, ce n’était ni compris ni accepté, et moins j’étais entendue, plus cela se renforçait.

 

Les coups de la vie ont rajouté une belle couche à ces fonctionnements. Subir était une fatalité.

Forcément, le désamour et la honte de soi furent au rendez-vous.

Cette hyper-sensibilité était définitivement un fardeau.

 

Avec les années, à force de vouloir me comprendre, m’appréhender, me faire évoluer afin de me permettre d’être pleinement moi-même et donc de travail sur soi, personnel et avec l’aide d’une thérapeute formidable, j’ai pu reprendre la main !

 

Découvrir que j’étais un Haut et Multi Potentiel a vraiment été le déclic.

Je n’étais ni dingue, ni nulle, je fonctionnais juste différemment ! Quelle nouvelle !

 

Alors j’ai continué mon chemin vers « moi-m’Aime » avec un concept qui m’étais inconnu, c’était la Douceur et la Bienveillance à mon égard. J’ai appris aussi à cultiver la Gratitude.

Cela a réparé, guéri beaucoup de choses.

 

En tant qu’hyper-sensible, il y aura toujours beaucoup à guérir, c’est vrai, mais j’ai appris à me préserver, à m’affirmer avec authenticité, poser un cadre, apprendre à reconnaître quand c’est trop pour moi…

Un chemin, vraiment.

Et je continue à cheminer.

 

Et maintenant, des personnes aux profils similaires au mien me contactent pour que je les coach.

Le chemin que j’ai parcouru me permet désormais d’être utile à ces hyper-sensibles, et souvent multi-potentiels, parfois dotées d’épaisses carapaces pour se protéger.

Je les comprends, je le dis avec beaucoup d’humilité, car j’ai la bonne grille de lecture, et mon empathie me permet de les percevoir pleinement.  Je suis heureuse de pourvoir les aider, comme on m’a aidé moi-même.

 

Et quand je mène des ateliers et stages mêlant développement personnel et créativité, je permets aux autres de se rencontrer pleinement, de découvrir le trésor en eux, de voir la facette cadeau de leur sensibilité.

 

Mes pratiques artistiques, en tant que chanteuse, en tant qu’autrice, entre autres, me permettent d’exprimer pleinement ma sensibilité et de la valoriser.

 

Ma sensibilité devient Cadeau.

Elle me permet de goûter à chaque Petit Bonheur de la vie, de les cueillir avec douceur et de savoir les savourer avec intensité, et Joie !

 

Cette hyper-sensibilité, je l’appréhende mieux également depuis que j’ai accepté de m’ouvrir au monde de l’énergétique, car je me sens unifiée, reliée au Tout, au Monde, contactant à chaque fois avec surprise un grand apaisement. C’est pour cela que je me suis mise à soigner à mon tour, pour offrir de la paix.

 

Cette sensibilité m’a aussi amené à faire le choix il y a 3 ans de ne plus manger de viande, mes congénères mammifères.

 

Cette hyper-sensibilité, hélas cause de grandes souffrances, blessures, hontes, rejets, est aussi un Don Merveilleux dont on a été doté, afin de Savourer la Vie avec une Intensité Délicieuse ! Profitons-en !

 

Voici une phrase que je prononce très souvent à mes coachés : « Transformez le Fardeau en Cadeau ».

Et j’ajoute encore… « Et Savourez le Monde ! »

 

– Cécile Thiercelin.

Le 15 février 2018.

Retrouvez Cécile en cliquant ICI

 

 

Share:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *